origin

Le 5 octobre 2020

Les limites de l'illusion démocratique !

Un mépris de la démocratie et du parlementarisme que la CNCE ne pouvait laisser passer !

Elle a aussitôt réagi par un communiqué (cliquez ici pour le télécharger) qu'elle a transmis aux journalistes ainsi qu’à tous ses interlocuteurs nationaux habituels.

Lien vers le site de l’assemblée nationale : deuxième séance du 2/10/20

Vidéo des débats.

-------------

L'article 25 du projet de loi ASAP donne aux préfets le pouvoir de dispenser d'enquête publique, au profit d'une simple consultation électronique, les projets relevant d'une autorisation environnementale mais ne nécessitant pas d'évaluation environnementale.

Cliquez ici pour télécharger la contribution initiale de la CNCE (10/09/2020)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Pour en savoir plus cliquez ici

Accepter